Acheter une voiture d’occasion : les conseils à suivre

autos occasion

L’achat d’une voiture d’occasion est un acte auquel nombre de français sont confrontés chaque année. Il engage des sommes d’argent importantes et doit donc faire l’objet d’une certaine vigilance de la part des acheteurs. Non pas que les arnaques courent les rues, mais plutôt afin de de veiller à ce qu’il n’y ait pas de mauvaises surprises par la suite. Voici donc quelques conseils pour bien acheter sa voiture d’occasion.

Trouver l’annonce et être dans les prix

Avant toute chose, une fois que vous aurez déterminé votre budget et vos besoins, il vous faudra trouver une annonce qui correspond à vos critères (essence ou diesel, 3 portes ou 5 portes, compacte ou break…). De nombreux sites d’annonces de voiture d’occasion pourront vous aider dans cette quête.

Très important, vérifiez bien que la voiture est dans les clous niveau prix. De nombreux site internet vous permettent de connaître la cote d’une voiture. Comparez celle qui vous intéresse avec des modèles similaires sur les sites. Et faites-vous une idée en fonction de tout ça, du kilométrage de la voiture, de ses options, du vendeur… Si elle est plus chère que le marché en raison d’une option farfelue, attention. Si le prix est vraiment trop bas, sachez que les miracles n’existent pas ! Soit il s’agira d’une arnaque, soit la voiture présente un défaut non mentionné.

Bien choisir son vendeur

Le choix du vendeur est déterminant et doit avant tout vous mettre en confiance. Le choix de base s’effectue entre un particulier ou un professionnel. Le professionnel a l’avantage de vendre la voiture avec une garantie, souvent de trois mois. Cela peut être plus. En cas de pépin ou de casse de certaines pièces dans la foulée de votre achat, vous serez couvert. Un vendeur pro est également supposé avoir préparé la voiture, vérifié son bon fonctionnement. Mais ceci a un coût et la voiture sera généralement vendue un peu plus chère.

Un prix d’achat moins élevé est en effet le principal intérêt dans l’achat à un particulier. Mais en cas de problème mécanique, il y aura moins de recours. Et si le vendeur n’est pas coopératif ou de bonne foi, il ne vous restera plus qu’à déposer une plainte, ce qui coûte cher.

Dans le cas d’un particulier, il est important d’avoir confiance. N’hésitez pas à poser des questions sur le pourquoi de cette vente, l’utilisation qu’il en a fait, à qui il l’avait achetée… Si vous sentez l’entourloupe, le vendeur agacé, alors ne donnez pas suite. Mieux vaut prévenir que guérir comme dit l’adage !

Essayer la voiture

Avant d’acheter une voiture, il est important de l’essayer. Y compris avec un professionnel. Mais cela vaudra surtout avec un particulier. S’il refuse de vous faire essayer la voiture, alors passez votre chemin. Au moment de l’essai, proposez-lui d’abord de conduire lui-même le véhicule. Vous pourrez ainsi jauger sa conduite et voir si, potentiellement, la voiture a été malmenée !

Par la suite, prenez à votre tour les commandes pour tester le freinage, le bon maintien de la voiture en ligne droite (lâchez le volant à 50 km/h pour voir si elle a tendance à virer à gauche ou à droite de façon anormale). Prenez une route qui vous permettra de rouler à vitesse normale (90 km/h) avec des courbes aussi bien à droite qu’à gauche (pour vérifier notamment d’éventuels bruits suspects en virage, des problèmes avec les roulements). Simulez enfin un créneau pour manœuvrer la voiture. Des claquements peuvent là aussi se faire entendre.

Achetez dans de bonnes conditions

Cela peut paraître banal mais il est important d’acheter sa voiture dans de bonnes conditions : de jour et par temps sec. La pluie, comme l’obscurité, rendent moins visibles les défauts de la voiture, les repeintes.

Inspectez minutieusement la voiture

Un vendeur qui n’a rien à se reprocher ne verra aucun inconvénient à ce que vous passiez du temps pour inspecter la voiture. Vous allez dépenser plusieurs milliers d’euros, cela veut bien une petite demi-heure d’état des lieux ! Regarder bien l’état de la peinture sur la voiture, des traces de ponçage pourront attirer votre attention. Vérifiez l’état des caoutchoucs autour des pare-brise. S’ils sont en très mauvais état, alors cela voudra dire que la voiture pourra avoir des problèmes d’étanchéité et d’humidité.

Observez les pneus et leur usure, les jantes pour d’éventuelles traces de chocs non évoquées par le vendeur. Prenez votre temps pour inspecter la sellerie, les moquettes, les plastiques… Une voiture vit et c’est normal. Mais une voiture bien entretenue et utilisée avec soin ne ressemblera pas à une bétaillère !

Voilà quelques pistes pour l’achat de votre occasion. Faites en bon usage !