Comment reconnaître des pneus usés ?

Encore novice dans la mécanique, nous vous disons tout sur les pneus, comment détecter leur usure et comment acheter de nouveaux adaptés à votre véhicule.

Pour les automobilistes de tout genre, les roues sont à la fois un élément de confort, de sécurité, d’économie de carburant et d’argent. En Tunisie, des dizaines de milliers de pneus sont vendus chaque année.

Qu’est ce qu’un pneu usé ?

Souvenez-vous que la surface des pneus en contact avec tout type de route est toujours mise à rude épreuve (chaleur, pluie, poussière) sous l’effet des changements climatiques et de la mauvaise conduite. Un pneu est dit dégriffé ou usé lorsque ses reliefs sont inférieurs à 1.6mm.
En effet, il faut noter que les sculptures d’un pneu neuf mesurent entre 10 et 15mm. En roulant des milliers de kilomètres, la gomme se dégrade et perd d’épaisseur jusqu’à atteindre 1.6mm.

Cette usure ne doit pas être prise à légère car elle peut provoquer des éclatements des pneumatiques, des glissements, un freinage inefficace, un problème au niveau de la tenue de route,…

Comment s’apercevoir d’une usure à la limite des 1,6 mm

Tous les pneus disposent de témoins d’usure qui sont des petites bosses de 1,6 mm situées au fond des sculptures et qui permettent de visualiser facilement l’usure du pneu. Il suffit donc de regarder la bande de roulement en face et de trouver ses petits témoins, il y en a plusieurs. À l’avant, vous pouvez braquer complètement les roues, ce qui facilite l’opération.

Dimensions et indice de vitesse

Avant d’acheter et de faire changer vos pneus, il est impératif de noter les dimensions, mais également l’indice de vitesse qui correspond à l’homologation du véhicule. Si vous avez des pneus avec un indice de vitesse V (240 km/h) vous devez impérativement monter des pneus avec ce même indice, et ce, même si sous roulez scrupuleusement à 130 km/h.

Toutes ses caractéristiques sont vérifiées lors du contrôle technique. Les dimensions, l’indice et toutes les caractéristiques de vos pneus sont obligatoirement inscrites sur une étiquette autocollante placée dans l’ouverture de la porte du conducteur ou dans la trappe à carburant, avec les pressions de gonflage.