Comment sensibiliser votre enfant à la sécurité routière

Tous les parents angoissent  au sujet de leurs bambins sur la route ou tremblent à les imaginer affronter la dense circulation urbaine et les risques qu’elle implique. Nous comptons sur la vigilance des conducteurs et leur bon sens mais cela n’est pas suffisant et tout parent a le devoir et l’obligation d’initier son enfant au code de la route et aux dangers de cette dernière.

Apprentissage

Cette étape cruciale doit être vécue par l’enfant comme un apprentissage et non comme une découverte. L’enfant doit surtout comprendre que si des règles existent, elles ne sont pas toujours appliquées ou respectées par les autres. Il faut donc apprendre à l’enfant à ne pas traverser au passage piéton si le feu est simplement au vert mais vérifier que toutes les voitures se sont bien arrêtées. N’hésitez pas à faire des démonstrations en attendant qu’un imbécile grille un feu (vous n’attendrez pas longtemps) pour montrer à votre enfant le danger et il pourra ainsi mieux assimiler vos recommandations.

Visibilité de l’enfant

Le point faible des enfants dans la rue est leur taille. L’automobiliste a pris l’habitude de se méfier du piéton adulte, son regard est donc conditionné pour surveiller un risque de 1m60 et plus. Les enfants sont invisibles lorsqu’ils sont à hauteur d’une automobile ou d’une camionnette d’où la nécessité d’équiper vos enfants de vêtements adaptés. Si les vêtements de couleur claire sont recommandés,  vous pouvez aussi les doter d’éléments réfléchissants comme ceux que l’on trouve sur leurs cartables. Tout récemment, des chaussures équipées de lumière clignotantes ont fait leur apparition sur le marché. Même si elles ne sont pas forcément de votre gout, les enfants les adorent.

Code de la route

Même si votre enfant ne passera pas son permis de sitôt, il doit connaitre certaines règles et certains panneaux du code de la route essentielle à sa «survie» dans la jungle urbaine. Si le déficit de signalisation routière est flagrant en Tunisie, certains panneaux sont heureusement là pour signaler quelques règles. Hormis les feux tricolores et leurs significations, l’enfant doit apprendre à visualiser les panneaux qui lui seront utiles : interdiction, priorité, obligation …

Tout au long de cet apprentissage, n’hésitez pas à observer son comportement afin de déceler les éventuelles failles. Celles-ci peuvent être dues à une mauvaise assimilation ou que votre enfant est, peut-être, encore trop jeune pour les assimiler. Il est important de préciser que les enfants sont toujours extrêmement prudents lors de leurs premiers pas mais, qu’au fur et à mesure, ils prennent de la confiance au point de se relâcher et ne plus faire attention.

Si votre enfant se met à suivre certains piétons qui s’apprêtent (comme toujours) à traverser en dehors du passage piéton, n’hésitez pas à lui dire qu’ils ont tort. C’est donc aux parents d’être vigilant et de surtout montrer l’exemple afin d’être sur que votre enfant reproduise les bons gestes.