«l’Enfer vert» du Nürburgring, le plus long et le plus dangereux circuit du monde

Tous les amoureux de courses et de sport automobile vous le diront : le Nürburgring est le circuit automobile le plus complexe et le plus difficile au monde. Situé en Allemagne, au cœur du massif de l’Eifel, à proximité du château de Nürburg, le circuit compte, à sa création en 1927, plus de 28 kilomètres de tracé. Il se distingue par ses innombrables virages à l’aveugle, des portions ultrarapides et des dénivelés dignes d’une descente de ski alpin.

 


Baptisé «l’Enfer vert» par les pilotes en raison de son extrême difficulté, le Nürburgring accueillit les grands prix de Formule 1 durant de nombreuses années dont la légendaire partie de la Nordschleife.


En raison des grandes difficultés de retransmission dues à la longueur du Nürburgring et des innombrables accidents ayant endeuillé le circuit, les responsables de l’organisation des grand prix de Formule 1 abandonne le circuit allemand et ses 73 virages.

Record du tour : 6,11 minutes avec une Porsche 956

De nos jours le circuit abrite de nombreuses compétitions allemandes et internationales réunissant des GT et des voitures de tourismes mais est aussi accessible aux amateurs souhaitant tester leur véhicule sans limitations de vitesse. En effet le Nürburgring est une voie de circulation à péage ouverte à tout personne titulaire d’un permis et ayant réglé un montant de 27 euros.

Il n’est donc pas rare de voir des Porsche 911 GT4 dépasser des petites BMW 116i distançant des campings cars dont la vitesse de croisière ne dépasse pas les 120 km/h.
La complexité du tracé a aussi favorisé l’installation de grandes marques pour réaliser des séries de tests. Qu’ils soient préparateurs, manufacturiers ou producteurs, les professionnels se bousculent pour publier les chronos et les résultats de chaque test afin de montrer les qualités de leurs véhicules.

 

Enregistrer

Enregistrer