L’incroyable histoire de la Ford Mustang Fastback GT du film Bullitt

On aura beau arriver à la 72éme  édition des Fast and Furious, aucune scène du cinéma mondial n’arrivera à cheville de la mythique scène de poursuite de Bullitt. A tout jamais cette scène sera gravée dans la mémoire de tous les passionnés d’automobiles et de cinéma.

D’une durée remarquable et d’une qualité de montage époustouflante, cette scène, qui a opposé la Mustang de Steve McQueen à deux malfrats à bord d’une Dodge Charger de 1968, est rentré au panthéon du cinéma.

Pourtant à la fin du tournage dans les années 70, nombre de voitures dont la mustang disparaissent sans laisser de traces. Steve Mcqueen en personne a vainement tenté de la retrouver sans succès.

Tout récemment, deux passionnés mexicains tombent sur une épave perdue à Baja, en Californie et décident de la ramener au Mexique. En déchiffrant le numéro de série du véhicule, les deux amis réalisent qu’ils entre leurs mains un trésor de l’automobile et du cinéma américain.

La voiture en question est le second modèle de Mustang ayant servi au film Bullit, autant dire un monstre d’histoire. Dans le doute et pétrifié par une telle découverte, nos deux amis font appel au plus connu des historiens et spécialistes de la Mustang : Kevin Marti.

En arrivant au Mexique, ce dernier ne mettra pas longtemps à confirmer l’information et à assurer aux deux nouveaux propriétaires, que cette Ford Mustang Fastback GT est inestimable et qu’elle risque de battre plusieurs records lors d’une éventuelle vente aux enchères.

 

Enregistrer

Enregistrer