Mercedes-AMG prestataire d’émotions

Mercedes-AMG est le préparateur officiel de Mercedes Benz depuis son rachat en 1999. Le préparateur a pourtant collaboré avec Mercedes bien avant son rachat.

Fondé en 1973  par Hans-Werner Aufrecht, ingénieur de Mercedes, la jeune entreprise signe son premier succès en 1971 avec la Mercedes 300 SEL 6,8 litres (rien que ça !). Cette berline, conçu pour la course fera une grande impression auprès des grandes fortunes allemandes, séduites par cette berline puissante et rapide. Le carnet de commande commence à se remplir et les dirigeants de Mercedes, séduits par les modèles du préparateur donnent leur accords pour entamer une collaboration.

Le DTM, le championnat allemand de voiture de tourisme, permettra de développer cette collaboration et en 1990 la première Mercedes-AMG de série sort des chaines. La Classe C 36 AMG sera produite à 800 unités, toutes vendues avant même leur sortie d’usine.

Le préparateur allemand a conservé une certaine tradition mise en place par Hans-Werner Aufrecht. Le fondateur exigeait de ces mécanos d’assumer leurs responsabilités : « un homme, un moteur ».

Les moteurs étaient fabriqués à la main par un seul mécanicien censé signé son chef d’œuvre tel un artiste signant son tableau. Cette tradition permettait d’obtenir un niveau de précision  et de performances uniques.

Devenue une filiale de la maison mère, le préparateur se forge une réputation internationale et devient le seul manufacturier automobile à proposer une vingtaine de modèles dépassant les 500 chevaux. Le préparateur s’attaquera à presque tous les modèles de Mercedes allant de la petite A 45 AMG (381 ch) jusqu’au CL 65 AMG  V12Biturbo dépassant les  630 ch !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer