Véhicules électriques : les ventes augmentent

voiture electrique

En juin, les ventes de véhicules électroniques ont atteint un record historique, bien aidé par les aides gouvernementales. Si cette forte hausse est une bonne nouvelle, ces ventes restent cependant minimes dans le marché automobile global.

 Des ventes assez confidentielles

Si l’on sait que les ventes de véhicules électroniques augmentent, on ne connait pas de chiffre précis : leurs ventes restent en effet toujours confidentielles. La seule donnée connue concerne le nombre d’immatriculations de voitures à très faibles émissions, qui atteint presque 3 000 unités écoulées durant le mois de Juin.

Le président de l’Avere France (association qui regroupe les acteurs de la mobilité électrique) le confirme : « Juin 2015 est le meilleur mois depuis le lancement du véhicule électrique en France »

 Le rôle des aides gouvernementales

Joseph Beretta ajoute même «Trois mois après l’entrée en vigueur de la prime à la conversion, les incitations publiques et les efforts des constructeurs payent». Il fait allusion au super-bonus de 10 000 euros, décomposé comme suit :

  • Une enveloppe de 3 700 euros après la mise à la casse d’un véhicule diesel datant de plus de 13 ans,
  • 6 300€ suite à l’achat ou la location d’un véhicule électrique

Parmi les véhicules électriques les plus prisés, Renault Zoé représente 63 % des immatriculations de ce segment, et est donc logiquement en tête des ventes de voitures électriques.

Il faudra cependant attendre encore quelques années afin de voir les véhicules hybrides ou électriques réaliser des volumes significatifs, et à terme, dominer le marché.